Salut à tous,

Ça y est : nos petites cochonnes, si gentilles et si mignonnes ont connu le même destin que leurs cousins de l'année dernière. Ce week-end a donc été bien chargé parce qu'il fallait préparer les saucisses, saucissons, chorizos et jambons. Deux gros jours de travail pour découper, assaisonner, hacher 30 kg de viande et remplir les peaux de saucisse !!! Cette année nous avons utilisé une autre race de cochons, plus grosse, assez robuste, très caline et moins grasse : un croisement entre une truie blanche (le cochon classique trouvé en Europe) et un gros mâle saddleback (une vieille race anglaise). Nos cochonnes, une fois pendue, faisaient 67 et 58 kg. Assez de viande pour subsister un petit moment. Le congélateur est plein à ras-bord de rotis, côtelettes et autres morceaux. 

Voici une série de photos qui illustrent notre travail. Merci à Mik pour son aide précieuse. Les bouteilles de vin ont été cachées parce que des enfants pourraient regarder.

pig_m_k

Mik et Karine à l'enfilage de peau de saucisse sur la machine avant d'injecter la viande hachée à l'intérieur.

pig_mincer

David et sa saucisse qui grossit entre ses doigts

pig_marteau

Mesurer 2m, c'est bien utile quand il faut attacher les chorizos aux poutres.

pig_allsausages

Tout fier!

pig_colliersaucisses

Oh! la belle parure de saucisses!

pig_soupe

Préparation du pâté de tête: on a bien fait attention à ce qu'elle puisse respirer pendant qu'elle était dans la soupe.

pig_jambon

Le jambon

pig_jambon2

Salage du jambon

Ooops, je me rends compte que je ne peux pas finir l'article par une photo de cochonne découpée parce qu'on les voit vivantes en dessous... voici donc une photo à la con pour montrer qu'on s'ennuit pas ici. On s'est mis à la guitare avec le voisin Nicolas. On est un peu nuls et ça fait mal aux doigts, mais ce qui est important c'est l'attitude comme vous voyez.

guitar

Notre premier concert!

Bisous

David et Karine